Retour

L’effet de primauté

15
December
2022

Aujourd’hui, nous allons parler de l’effet de primauté. Ce que j’appelle ici primauté c’est la qualité de ce qui passe en premier ; comme ce qui est vu, lu ou entendu en premier.

En effet, dans la longue liste des biais cognitifs, il y en a deux qui entrent en jeu dans le processus de mémorisation et de rétention des informations que notre cerveau reçoit. Il s’agit du biais mémoriel ou biais de mémoire, et du biais attentionnel ou bien d’attention.

Dans le biais mémoriel, il y a ce que nous appelons l’effet de primauté. Il s’agit du fait que les premiers éléments d’une information sont mieux mémorisés que ceux qui viennent par la suite.

  • Par exemple, lorsque nous apprenons par cœur un poème ou une chanson, nous retenons toujours les premières strophes et les premiers couplets.
  • Plusieurs expériences ont par ailleurs montré que lorsque des individus étaient exposés à une liste comportant un grand nombre de mots, ils avaient tendance à se souvenir des premiers mots que de ceux qui sont venus après.  Cela s’explique par le fait qu’au début, le cerveau avait encore plus d’espace de stockage et était plus attentif à ce qu’il entendait en premier.
  • C’est ainsi que lorsque nous lisons un article web, écoutons une émission de radio ou regardons un reportage télévisé, notre mental retient mieux les premières informations que les suivantes en raison d’une meilleure attention car il n’y a pas encore de surcharge cognitive. L’espace de stockage de notre mémoire est encore plus libre au début de l’enregistrement de l’information qu’au milieu ou à la fin.

Cela a un impact en formation sur les premiers éléments d’information que nous donnons et également sur l’importance de créer un entrelacement informatif, de manière à ce que les éléments d’information qui ne sont pas situés au début soient répétés dans le temps. Cette répétition favorisera et facilitera la mémorisation par votre cerveau des informations qui ne figurent pas en premier dans votre manuel d’apprentissage, dans les vidéos de formation que vous regardez ou dans les classes virtuelles auxquelles vous assistez.  

J’espère que cette vidéo vous a aidé et si vous avez du temps, je vous invite à la partager autour de vous. À très bientôt !