3 conseils neuro-pédagogiques

3 conseils neuro-pédagogiques
4/5 - 4 votes

La neuropédagogie, discipline à la croisée des chemins entre neurosciences, psychologie et pédagogie, peut vous aider à optimiser le taux de mémorisation de vos apprenants. Nous vous livrons ici 3 « recettes » concrètes que nous intégrons au sein de nos modules de formation pour optimiser la fixation mémorielle.

Conseil 1 : Limitez le nombre d’informations à l’écran

De nombreuses études ont cherché à déterminer la taille de la mémoire à court terme du cerveau humain (ou plus précisément l’empan mnésique) avec des résultats légèrement différents. Celle-ci pourrait varier de 4 items à 7 voire 9 items. Une chose est sûre, si vous souhaitez ne pas surcharger l’empan mnésique de vos apprenants, limitez à 4 le nombre d’informations présentes sur chacun des écrans de vos modules e-learning. Ils auront alors toutes les chances de leur côté pour mémoriser de manière efficiente la formation que vous leur aurez dispensée.

Conseil 2 : Respectez des formats courts

Si aujourd’hui, la plupart des modules de formation ont une durée réduite et que le microlearning (micro-formation de 2 min.) a le vent en poupe, ce n’est pas sans raison.

En effet, les célèbres études du professeur Medina sur le cerveau montrent que le taux d’attention d’un adulte chute de 80% au bout de 10 minutes. Notre conseil ? Concevoir des grains pédagogiques qui respectent ce délai. Bien sûr, votre parcours de formation peut, lui, durer bien plus de 10 min, mais chaque grain pédagogique qui le compose devrait idéalement ne pas dépasser ce délai.

Conseil 3 : Ayez recours à des visuels

Savez-vous qu’il nous faut seulement 250 millisecondes pour lire un symbole visuel et y rattacher du sens ? C’est pourquoi les panneaux routiers de signalisation font appel aux pictogrammes. Par exemple, le symbole « chaussée glissante » sera beaucoup plus rapidement compris par votre cerveau que s’il était écrit en toutes lettres. Pour vos modules de formation, recourir à des visuels permet donc de donner du sens facilement interprétable pour le cerveau. De plus, on retient beaucoup mieux ce qui est « vu » que ce qui est « lu ». Alors, n’hésitez pas à intégrer des pictogrammes dans vos modules e-learning pour appuyer le discours d’un expert par exemple (voix off ou vidéo).

Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses techniques pour optimiser le taux de mémorisation de vos apprenants. C’est pourquoi chez XOS, nous avons recours à plus d’une vingtaine de techniques issues de la neuropédagogie dans chacun des modules e-learning que nous concevons. Le résultat ? Nos formations digitales ont des taux de mémorisation jusqu’à 3 fois supérieurs par rapport à une formation classique.

Téléchargez notre livre blanc

Olivier Leclercq

Responsable marketing

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *